in

Le football français au bord de la faillite

Les clubs de football français sont en grande difficulté financière à cause de la pandémie, avec des pertes d’exploitation de 1,4 milliard d’euros la saison dernière, ce qui fait craindre des faillites, a déclaré le responsable de l’organisme de surveillance financière du sport à L’Equipe.

Ces pertes s’ajoutent aux 1,2 milliard d’euros de la saison précédente, ajoute Jean-Marc Mickeler, président de la Direction nationale du contrôle de gestion (DGCC), dans une interview publiée aujourd’hui par le quotidien sportif.

Ces pertes se répartissent principalement entre les droits de télévision (400 millions) et les transferts (300 millions), ainsi que les abonnements et le sponsoring, explique-t-il. Le résultat est que les équipes ont une dette cumulée de plus d’un milliard d’euros, plus du double de ce qu’elle était il y a deux ans, ajoute Mickelar, qui prévient que “le pire est encore à venir“.

Il prévient que si les 330 millions d’euros convenus avec Canal+ pour la diffusion de deux matchs par jour n’arrivent pas et que la chute des fonds propres continue, “des faillites ne sont pas à exclure“. “Les équipes doivent réduire leur masse salariale”, dit-il, et il rappelle que sept équipes de première division ont plus de 40 joueurs sous contrat, ce qui “n’a pas de sens“.

Paul Pogba se rapproche toujours plus du PSG !

Mercato OGC Nice : La Roma prête Kluivert à Nice avec option d’achat pour 15 millions d’euros